La Prescription Vétérinaire Électronique est devenue loi

Comment change-t-elle la prescription vétérinaire

Elle remplace la forme papier de la prescription sur tout le territoire national
Elle simplifie les procédures et réduit les obligations administratives

La loi du 20 novembre 2017 n. 167 (Loi européenne 2017) Art. 3, qui donne « Dispositions en matière de traçabilité des médicaments vétérinaires pour la réalisation des objectifs des directives 2001/82/CE et 90/167/CEE », a prévu la création et l’adoption d’un système informatisé pour la traçabilité des médicaments vétérinaires et des aliments médicamenteux, y compris par l’adoption de la prescription vétérinaire électronique, obligatoire à partir du 1er septembre 2018.

La direction générale de la santé animale et des médicaments vétérinaires, en collaboration avec l’Institut Zooprophylactique Expérimental des Abruzzes et du Molise, a réalisé le système informatisé pour la recette vétérinaire électronique, déjà expérimenté en différentes Régions.
Le système fait partie du plus vaste projet de simplification et digitalisation du gouvernement italien, l’Agenda pour la simplification 2015-2017 qui, en ce qui concerne les aspects liés à la santé vétérinaire et à la sécurité alimentaire, prévoit l’introduction de solutions informatiques innovatrices pour aider le Service Sanitaire National et les citoyens dans la réalisation des obligations réglementaires à travers ce qu’on appelle « dématérialisation ».

Le nouveau système informatisé n’ajoute pas d’autres obligations ou des règles aux normes réglementaires présentes.
Parmi les points forts, le partage total des données avec tous les acteurs de la filière du médicament vétérinaire (les médecins vétérinaires, les pharmaciens, les distributeurs, les éleveurs), la simplification et la réduction des procédures et des obligations, la limitation des coûts, qui proviennent aussi de sanctions causées par des erreurs formelles, l’amélioration des activités de contrôle et le refonte des données utiles au contraste de la résistance aux antimicrobiens.

Pourquoi?

► AUGMENTE
la protection de la santé publique
► FAVORIT
l’utilisation correcte des médicaments vétérinaires
► RELÈVE
la consommation réelle de médicaments vétérinaires
► RENFORCE
la lutte à la résistance aux antimicrobiens
► AMÉLIORE
le système de traçabilité des médicaments vétérinaires
► RÉDUIT
les obligations et les coûts
► REND
plus effective l’activité de pharmaco-surveillance et d’analyse du risque sanitaire
►LE MÉDECIN VÉTÉRINAIRE
doit être au centre de la gestion du médicament vétérinaire

Qui ?

► Médecins vétérinaires
► Pharmacies et parapharmacies
► Grossistes (autorisés à la vente directe)
► Fabricants d’aliments pour les animaux
► Services Vétérinaires des Régions/Agences Sanitaires Locales
► Propriétaires et/ou détenteurs d’animaux pour la production d’aliments
► Propriétaires et/ou détenteurs d’animaux de compagnie

 

Comment ?

www.vetinfo.sanita.it
Site opérationnel de la prescription vétérinaire électronique ; accès selon le profil utilisateur avec les identifiants

www.ricettaveterinariaelettronica.it
Site informatif sur la nouvelle recette vétérinaire électronique

La conclusion de l’étude conduit par l’Observatoir Smart AgriFood, Observatoire Digital Innovation School of Management – École polytechnique de Milan, qui a analysé l’impact de la prescription électronique sur le système laitier italien, indique que: «la prescription vétérinaire électronique, introduite par la Loi Européenne 2017 n’apportera pas uniquement des bénéfices en termes de traçabilité, mais aussi en termes d’efficacité et d’épargne économique».