L’emploi de la thérapie

Dans le domaine de la thérapie physique rééducative on peut utiliser plusieurs techniques qui utilisent des moyens physiques ou des dispositifs pour la prévention, le traitement et la rééducation musculo-squelettique.

La physiothérapie peut comporter l’utilisation de plusieurs appareillages électromédicaux, y compris técar, laser, ultrasons, champs magnétiques, électrostimulation neuromusculaire.

Contrairement aux êtres humains, le patient animal ne peut pas nous dire avec ses mots s’il perçoit de la douleur ou si le traitement que nous sommes en train de faire le dérange ; il peut seulement chercher à se soustraire au traitement, en s’éloignant, en se déplaçant ou se raidissant.

En médecine vétérinaire, l’observation du comportement de l’animal est fondamentale pour l’efficacité de la thérapie rééducative physique.

Parmi les technologies disponibles, la laserthérapie est sans aucune doute l’un des meilleurs outils pour augmenter la collaboration du patient sans le déranger et en rendant le traitement extrêmement efficace.

La laserthérapie n’est ni invasive ni douloureuse.

Dans les premières séances il ne faut pas forcément appuyer la tête sur l’animal : cela permet d’avoir un premier effet thérapeutique avec l’augmentation graduelle de la confiance de l’animal dans le thérapeute, jusqu’à arriver au contact direct.

Avec des animaux particulièrement méfiants, on peut commencer en appuyant la tête sans l’activer, pour les habituer graduellement au contact.

Dans les dernières séances j’ai utilisé LaserVet 1000, qui offre deux modalités très pratiques : la première permet d’activer et désactiver le laser avec un seul clic, tandis que dans le deuxième cas le laser est actif seulement quand le doigt est appuyé sur la tête. Cette fonction est très utile : une fois commencé le traitement, en cas de mouvements brusques du patient animal, on peut arrêter immédiatement l’émission du laser de manière très rapide et facile, en levant le doigt de la tête.

Un autre avantage de LaserVet 1000 est qu’il est très maniable et pratique : si le patient animal à traiter est de grand taille, le thérapeute peut s’asseoir parterre à côté de lui, sans le forcer à des positions particulières, et le suivant en cas de mouvement.

La présence du propriétaire est toujours précieuse : pendant le traitement il peut le rassurer et le cajoler ou porter à la clinique sa niche ou sa couverture préférée.

D’autres points forts de LaserVet 1000 : il est portable et léger, il n’est pas lié au câble d’alimentation et la batterie garantit des nombreuses heures de thérapie.

Cela permet de porter le laser à domicile, en exécutant la thérapie chez le patient, avec d’autres avantages.