Ombrie, vétérinaire gratuit pour ceux qui adoptent un chien ou un chat

Traitements vétérinaires gratuits pour les habitants de l’Ombrie qui adoptent des animaux dans les refuges pour chiens et chats et pour ceux qui ont un Indicateur de la Situation Économique Équivalente inférieur à 15 mille euro.
L’Ombrie est la première région italienne dans laquelle sera possible rembourser les dépenses médicales vétérinaires aux propriétaires, en particulier ceux qui ont des difficultés économiques, qui s’engagent à prendre soin d’un animal.
Cela est prévu par une loi qui vient d’être approuvée par la Région, née d’une proposition de Marco Squarta, le porte-parole du centre droit.
Le texte de la loi prévoit « la gratuité des prestation vétérinaires, y compris l’installation de la micropuce et la stérilisation » des animaux, gratuites pour leur nouveaux maîtres « en situation de désavantage économique » ou handicapés.
Les nouvelles dispositions incluent aussi les chiens et les chats « engagées dans les interventions assistée avec les animaux », c’est à dire ceux qui sont utilisés pour la zoothérapie.
L’assistance médicale vétérinaire va durer pour les premiers trois ans, avec possibilité de prolongation.

« En encourageant les adoptions – explique Squarta – on viderait les refuges pour chiens et chats, qui représentent un coût pour le trésor publique et une charge pour les structures. De cette façon il sera possible d’employer l’argent pour garantir l’assistance médicale vétérinaire aux chiens et chats pour les trois premières années dès l’adoption et dans la période suivante, selon ce que sera alloué par la Région ». Pour Squarta, ce type de projet représente « la possibilité pour beaucoup de personnes âgées de créer un lien affectif avec un animal domestique, en réduisant la dépression et en augmentant les occasion pour faire du mouvement ».

Il ajoute : « Souvent beaucoup renoncent à porter chez eux un chien ou un chat à cause des dépenses liées aux coûts du vétérinaire ». Les fonds investis dans les refuges pour chiens et chats seraient mis à disposition des plus indigents au cas où ils décideraient de prendre soin d’un animal domestique. Sans aucune doute la mesure aiderait aussi à contraster le phénomène des animaux errants.
C’est une mesure de grande civilité et elle devrait être étendue au niveau national »

Source: Remboursement des frais vétérinaires pour les chiens et les chats adoptés – Ansa.it