ÉLECTROTHÉRAPIE

Dans la réhabilitation et la physiothérapie vétérinaire, le courant électrique est utilisé dans deux buts principaux : pour la réduction de la perception de la douleur et pour la stimulation des tissus excitables (muscles).

L’action analgésique est promue par l’électricité grâce à l’hyperpolarisation de la membrane par le biais du principe du portillon et par l’hyperémie et l’augmentation des médiateurs avec un effet similaire à la morphine.

LES PRODUITS

découvrez StimVet 4000
découvrez stimvet 2000
découvrez StimVet ProRace
découvrez stimvet 200

AVANTAGES DANS L’UTILISATION DE STIMVET 4000, STIMVET PRORACE, STIMVET 2000 ET STIMVET 200:

  • RÉDUCTION RAPIDE DE LA DOULEUR
  • EFFET ANALGÉSIQUE PROLONGÉ
  • STIMULATION MUSCLES DÉNERVÉS
  • RÉCUPÉRATION FONCTIONNELLE FACILITÉE

ÉLECTROTHÉRAPIE ANTALGIQUE
OU ÉLECTROANALGÉSIE

ÉLECTROSTIMULATION NEUROMUSCULAIRE
(NMES)

TENS est l’acronyme de Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation. Cette technique, née à la fin des années 70, a représenté un saut qualitatif considérable dans le domaine de la thérapie antalgique.
Les courants analgésiques sont indiqués pour le traitement symptomatique de la douleur périphérique. Ils sont particulièrement efficaces dans la gestion de la douleur qui accompagne la plupart des processus inflammatoires et en cas d’arthrose.

DOULEUR AIGUË:

  • post-opératoire
  • traumatismes aigus
  • réaggravations inflammatoires

DOULEUR CHRONIQUE:

  • ostéoarthrose
  • tendinopathies
  • douleur musculaire

Le courant électrique est capable de promouvoir la contraction musculaire en agissant sur le motoneurone et sur le muscle lui-même. Le choix d’un signal de stimulation doit être formulé selon les conditions fonctionnelles du muscle (muscle innervé, muscle dénervé ou partiellement dénervé) et l’objectif à poursuivre. L’électrothérapie de stimulation s’adresse aux muscles normalement innervés ainsi qu’aux muscles dénervés.
Même si elle ne remplace pas le mouvement dans la réactivation neuromusculaire, l’électrothérapie est utile pour le compléter.
Dans certaines situations pathologiques, comme par exemple les paralysies périphériques, l’électrothérapie est l’une des rares aides qui permettent d’interagir avec le tissu musculaire d’une manière différente par rapport à l’exercice passif.
.

MUSCLES NORMALEMENT INNERVÉS

  • augmentation du tonus et du trophisme musculaire
  • renforcement musculaire

MUSCLES DÉNERVÉ

  • accélération de la récupération
  • majeure stabilité articulaire
  • majeure amplitude de mouvement

INDICATIONS TENS

DOULEUR POST-OPÉRATOIRE APRÈS INTERVENTIONS DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE

DOULEUR POST-OPÉRATOIRE APRÈS INTERVENTIONS DE CHIRURGIE SPINALE

DOULEUR CAUSÉE PAR OSTÉOARTHROSE

DOULEUR CAUSÉE PAR DISCOPATHIE

DOULEUR CAUSÉE PAR STÉNOSE LOMBO-SACRÉE

DOULEUR SYNDROME DE WOBBLER

AUGMENTATION DE L’AMPLITUDE DU MOUVEMENT

DIMINUTION DE LA CONTRACTURE MUSCULAIRE

INDICATIONS NMES

ATROPHIES DE NON-UTILISATION NEUROLOGIQUES

ATROPHIES DE NON-UTILISATION ORTHOPÉDIQUES

RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LA RÉCUPÉRATION POST-OPÉRATOIRE

STIMULATION DU MUSCLE DÉNERVÉ

AMÉLIORATION DE LA STABILITÉ ARTICULAIRE

MAGNÉTOTHÉRAPIE

ÉLECTROTHÉRAPIE

ULTRASON

LASERTHÉRAPIE

TECAR THÉRAPIE

MAGNÉTOTHÉRAPIE

ÉLECTROTHÉRAPIE

ULTRASON

LASERTHÉRAPIE

TECAR THÉRAPIE