Qu’est-ce que la laserthérapie pour les chiens et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la laserthérapie pour les chiens et comment fonctionne-t-elle
La laserthérapie vétérinaire offre un traitement non invasif, sans douleur, sans chirurgie et sans médicaments, utilisé pour traiter de nombreuses conditions et qui peut être exécuté en combinaison avec des traitements existants. Le traitement laser pour les chiens utilise la lumière qui pénètre en profondeur pour favoriser une chaîne de réactions chimiques connues comme photobiostimulation[1]. Ce processus aide à soulager la douleur à travers la libération d’endorphines et stimule les cellules blessées à guérir à un rythme accéléré[2]. Même si l’amélioration est souvent visible déjà après la première visite, les conditions du chien influenceront la fréquence et la durée de la laserthérapie. Le temps de traitement est variable, mais généralement il est compris entre 5 et 30 minutes. Chaque traitement additionnel facilite une amélioration des conditions du chien.

Quelles sont les conditions que la thérapie laser peut traiter chez les chiens ?
La laserthérapie pour les chiens peut être utilisée pour traiter des nombreux troubles, y compris:
Lésions musculaires, des ligaments et des tendons[3]
Atrophie musculaire [4]
Blessures ouvertes et ulcères[5]
Arthrite / arthrose[6]
Fractures[7]

Laserthérapie pour soulager la douleur
Les traitements laser sont un moyen excellent pour fournir un soulagement de la douleur. La laserthérapie réduit la douleur en réduisant l’inflammation à travers la vasodilatation[8] (l’ouverture des vaisseaux sanguins) et aussi en activant le système lymphatique drainant[9].Le résultat est une réduction du gonflement, qui réduit la douleur. Le laser stimule aussi les cellules nerveuses qui empêchent aux signaux douloureux d’être transmis au cerveau, en diminuant ainsi la sensibilité du nerf[10]. Puisqu’il y a une diminution de l’inflammation et du gonflement et une interruption des signaux de douleur au cerveau, le chien va percevoir moins douleur. Les traitements laser pour les chiens stimulent aussi la production de hautes niveaux d’endorphines[11] produites naturellement, qui contrastent ultérieurement la douleur de votre chien.

Laserthérapie pour la récupération de lésion ou interventions chirurgicales
La thérapie laser pour les chiens est un instrument très utile pendant la récupération post-opératoire. Dans des cas mineurs, la seule thérapie laser peut être suffisante pour soulager la douleur et stimuler le processus de guérison. Comme ils agissent directement sur les zones lésées ou frappées, les traitements laser peuvent accélérer la guérison[12], renforcer les muscles et les tissus et améliorer la qualité de vie globale de votre chien presque immédiatement.

Le traitement laser pour les chiens est-il douloureux ou inconfortable?
Le traitement laser pour les chiens est totalement sans douleur et très confortable. Pendant l’action du laser, le chien peut percevoir une chaleur légère et lénitive, du fourmillement ou aucune sensation.
Pour beaucoup de chiens, la thérapie laser est très relaxante. À mesure que les zones de douleur ou inflammation deviennent moins douloureuses, toute l’anxiété ou la tension que l’animal peut éprouver tend à diminuer rapidement.

Y a-t-il des effets secondaires de la thérapie laser pour les chiens ?
Le traitement laser pour les chiens n’a pas d’effets secondaires connus et il est considéré sûr et efficace dans tout le secteur vétérinaire.

 

[1] Hamblin M. R. (2016). Photobiomodulation or low-level laser therapy. Journal of biophotonics, 9(11-12), 1122-1124.

[2] Karu T. Low-intensity laser light action upon fibroblasts and lymphocytes. In: Ohshiro T, Calderhead RG, editors. Progress in laser therapy. Hoboken, NJ: J. Wiley and Sons; 1991. p. 175–80.

[3] Ng GY, Fung DTC, Leung MCP, et al. Comparison of single and multiple applications of GaAlAs laser on rat medial collateral ligament repair. Lasers Surg Med 34:286–289, 2004

[4] Nakano J, Kataoka H, Sakamoto J, et al. Lowlevel laser irradiation promotes the recovery of atrophied gastrocnemius skeletal muscle in rats. Exp Physiol 94:1005–1015, 2009

[5] Gagnon D, Gibson TWG, Singh A, et al. An in vitro method to test the safety and efficacy of low-level laser therapy (LLLT) in the healing of a canine skin model.BMC Vet Res 12:73, 2016

[6] Ozdemir F, Birtane M, Kokino S. The clinical ef € ficacy of low-power laser therapy on pain and function in cervical osteoarthritis. Clin Rheumatol 20:181– 184, 2001

[7] Ribeiro DA, Matsumoto MA. Low-level laser therapy improves bone repair in rats treated with anti-inflammatory drugs. J Oral Rehabil 35:925–933, 2008

[8] . Maeda T. Histological, thermographic and thermometric study in vivo and excised 830 nm diode laser irradiated rat skin. Laser Ther 1990;2(1):32

[9] Karu T. Low-intensity laser light action upon fibroblasts and lymphocytes. In: Ohshiro T, Calderhead RG, editors. Progress in laser therapy. Hoboken, NJ: J. Wiley and Sons; 1991. p. 175–80.

[10] Cambier D, Blom K, Witvrouw E, et al. The influence of low intensity infrared laser irradiation on conduction characteristics of peripheral nerve: a randomised, controlled, double blind study on the sural nerve. Lasers Med Sci 2000;15(3): 195–200.

[11] Laakso EL, Cramond T, Richardson C, et al. ACTH and beta-endorphin levels in response to low level laser therapy for myofascial trigger points. Laser Ther 1994; 6(3):133–42

[12] . Peat FJ, Colbath AC, Bentsen LM, et al. In vitro effects of high-intensity laser photobiomodulation on equine bone marrow-derived mesenchymal stem cell viability and cytokine expression. Photomed Laser Surg 36:83–91, 2018